Abus : du comportement tyrannique

 

Le comportement tyrannique est le fait le plus répandu dans notre société où de plus en plus d’êtres humains isolés et auto-centrés, incapables d’action collective durable ou de la moindre discipline, ne voient même pas les conséquences de leurs actes ou de leurs paroles.

 

Ils parlent, ils jugent, ils « réagissent » (terme très à la mode surtout avec le net). Surtout ils n’acceptent pas (ou ils négligent) toutes les contraintes qui découlent de l’action collective. Leur parole ne vaut rien et leur sens de la gratitude peut être inexistant puisque tout leur est du.

 

Ils évoquent de grands principes (justice, vérité, etc) pour mieux se dispenser de se les appliquer à eux même.

 Cela dit ils ne font que reproduire le modèle venu des institutions publiques (dont l’institution judiciaire) lesquelles se gargarisent aussi de grands principes qu’elles n’appliquent pas ensuite.

 Tout ceci est lié à l’orgueil et à l’arrogance d’une société où beaucoup de personnes ont perdu tout sens de la mesure, toute forme d’humilité qui implique de savoir se remettre en cause.

 Ceux qui dénoncent l’injustice se comportent parfois hélas de manière particulièrement injuste.

 Cela nous ramène à la belle phrase de Gandhi :

« Sois toi même le changement que tu voudrais voir advenir »